brancher box domotique

Quel box choisir pour la domotique ?

Si vous décidez de créer votre maison intelligente, il est probable que vous aurez besoin d’un box capable de contrôler des équipements fabriqués par différents manufacturiers. En plus, il faut que ledit box soit piloté depuis une application dont l’interface soit à votre convenance. Évidemment, tout le monde n’a pas les mêmes gouts ni les mêmes besoins, mais en général, voici quelques critères qui vous permettront de faire in bon choix.

Assurez-vous qu’elle réponde à vos besoins votre box domotique

Nous vous conseillons d’établir un cahier de charges afin de lister les différentes tâches que vous souhaitez exécuter à partir de votre nouvel appareil. Cette démarche vous évitera d’avoir à retourner votre centrale au magasin parce qu’elle ne possède pas une fonction clé que vous recherchiez ou au qu’elle en fait un peu trop à votre gout.

En spécifiant le champ d’action de votre box, vous éliminez aussi tout choix qui puisse être hors de prix pour vous en raison de fonctionnalités superflues. Certains box sont plutôt généralistes dans les fonctionnalités qu’ils proposent tandis que d’autres sont un peu plus, voire, très spécialisés et fonctionnent avec des accessoires dont vous n’avez pas forcément besoin dans votre cas.

Tout découvrir sur les boxs domotiques

Quel protocole de communication ?

Il existe plusieurs protocoles de communication utilisés en domotique. Votre centrale fonctionnera suivant un protocole ouvert ou fermé.

Un protocole domotique ouvert offre une intercompatibilité entre vos différents appareils indépendamment de leur marque. Z-wave, ARW, RTS, Zigbee et EnOcean sont des exemples de protocoles ouverts de plus en plus utilisés par les constructeurs à la recherche d’une uniformisation.

Un protocole domotique fermé par contre vous contraindra à n’utiliser que des périphériques de même marque que la centrale domotique à partir de laquelle vous souhaitez les contrôler.

Outre ces différents protocoles, vous devez décider si votre box domotique sera installé avec un branchement filaire ou non. La communication filaire par exemple, bien que l’une des plus fiables demeure cependant compliquée à mettre en place surtout quand il s’agit d’une construction déjà terminée.

La communication sans file, peut s’avérer problématique en cas d’interruption de la connexion internet. Il faut aussi noter qu’une connexion sans fil peut être perturbée par les interférences dues aux ondes, ce qui pourrait différer la transmission des packages et rallonger le temps de réponse.

A voir également : https://le-periscope.info/le-journal/services-aux-entreprises/e-d-i-electricite-domotique-et-informatique/

Cloud ou pas ?

Êtes-vous à l’aise à l’idée qu’une société inconnue détienne des informations sensibles sur votre style de vie et vos habitudes quotidiennes ?

La fonction Cloud permet à votre box d’être beaucoup plus autonome et de pouvoir stocker les données d’utilisation sur des serveurs qui sont souvent la propriété de sociétés privées. Toutefois la sécurité de ces données sensibles pose encore problème notamment à cause des risques de piratage et de vol d’informations personnelles.

En définitive, optez pour un box utilisant un protocole de communication ouvert sauf si vous partez sur la base selon laquelle vous avez une forte préférence pour un certain constructeur. Ne sautez surtout pas la première étape qui consiste à faire une liste des actions à faire exécuter par votre box. En ce qui concerne le Cloud, le mieux serait d’éviter cette option à moins d’être sûr que la société possédant les serveurs de stockage soit très fiable.

Article qui suit : Comment réussir à désactiver une alarme de piscine ?